11-09-21 : La télé-prozac


Vous avez le moral au ras des pâquerettes ? Au fond des chaussettes ? Vous avez la déprime qui vous soulève le cœur ? Un bon conseil qui va vous requinquer : regardez les journaux télévisés.

Vous n’y trouverez aucune mauvaise nouvelle. Tout est sucré, voire légèrement acidulé. Le malheur n’arrive qu’aux autres. Vous vivez dans un formidable pays où l’eau mouille un peu, où le soleil réchauffe et invite au tourisme, où le vent souffle parfois, où la neige vous rend visite par surprise.

Vous ne risquez pas d’être choqués. Vous ne verrez pas de morts, ni de blessés, de corps nus ou de malades. Vous ne verrez pas non plus de mendiants, de prisonniers, d’esclaves. Encore moins de prostitués ou de soldats au combat. Ils sont rangés dans le placard des Interdits.

Alors que reste-t-il aux journalistes pour alimenter un journal d’informations ?

Ils parlent de vous et, récompense suprême, ils peuvent vous faire passer à la télé pendant quelques dixièmes de secondes. Ils racontent votre bonheur d’être en vacances, de découvrir de merveilleux endroits et des gens qui vous ressemblent.

Les gens de la télé savent bien que vous ne voulez pas savoir ce qu’il se passe dans les camps de rééducation chinois, dans les bourbiers indiens, dans les goulags russes, dans les forêts brésiliennes, dans les villes africaines révoltées… S’ils osaient se fourvoyer dans une présentation objective, ils seraient sermonnés par les puissances étrangères qui leur jetteraient à la figure leurs dénis et leurs menaces de mort.

Non seulement ça ne vous intéresse pas, mais ça vous fait peur…

Alors les journalistes télévisés sont heureux de vous rassurer : la pluie tombe parfois, le soleil brûle un peu, la neige est bien froide, le marchand vend ce qui vous fera plaisir et le sportif que vous supportez va bientôt gagner.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :