25-09-21 TRÈS, PAS TROP


Je suis très étonné de la vitesse à laquelle la langue française est passée du TRÈS au TROP.

En général, pour exprimer une idée de grande quantité ou de maximum, on employait TRÈS : Elle est très grande ! Très intéressante !

Et pour exprimer un excès, presque insupportable, on employait TROP : Elle est TROP grande.

Ce TROP sous-entendait une réserve ou une frustration, un aveu de faiblesse, voire un refus. Souvent même, on se sentait obligé de poursuivre la phrase pour mieux se faire comprendre : Elle est TROP petite pour être partagée !

Ainsi, dans le langage actuel, il semble que nous soyons devenus intolérants, jaloux et agressifs, car rien ne nous semble acceptable : Il est trop fort ! Trop beau ! (sous-entendu : pour moi ! pour que je puisse l’accepter !)

Si l’expression reflète le moral d’une époque, nous ne sommes pas au mieux de notre forme !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :