29-01-22  Le chien, un animal toléré


Marquage de territoire

Beaucoup de musulmans nous ont dit que le chien n’était pas mis à l’honneur dans les textes sacrés. Ça s’explique… Beaucoup de bergers ne veulent pas voir ces animaux roder autour des troupeaux, en affirmant qu’un chien affamé peut s’attaquer aux cabris, aux gazelles ou à d’autres animaux. Alors, dans certaines familles on tolère simplement sa présence parce qu’il peut signaler les intrus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :