Épisode 9


Ses longs cils noirs ont frémi. Puis tremblotants, ils ont soulevé les paupières roses. Ses yeux bleu gris ont plongé profondément dans les miens. J’ai senti un sincère abandon mais aussi une part de méfiance mesurée. Elle ne savait pas qui j’étais. Je ne la connaissais pas non plus. Le sens de nos vies nous menait et nous poussait l’un vers l’autre. Il remplissait le trou béant que nos libidos avaient creusé en quelques minutes. Le désir nous a submergés. Je sentais que sa respiration devenait plus profonde et plus sonore. Sa poitrine se soulevait plus amplement. Son regard fixe et dur portait une immense gravité. Je me trouvais dans l’obligation de franchir une étape. Mais l’obligation n’était que physique. Une force, en moi, m’imposait d’aller de l’avant. Il m’aurait été impossible d’y renoncer. Je ne me sentais certainement pas contraint psychologiquement, ni prisonnier du désir. Au contraire. Il y avait à cette heure et en ce lieu une liberté folle, grandiose et créatrice.

Un avis sur « Épisode 9 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :