Le passe-boules


La couverture

Genre littéraire

Poésie

Titre

Comme au jeu du passe-boules, les poèmes essaient de pénétrer l’émotion ou l’idée du moment.

Dédicace

À Marie-France, mon épouse

Photo de couverture

Peinture acrylique de VAUTOR

Présentation

Le passe-boules est un recueil de poèmes qui ont jalonné et décrit toute une adolescence. Le manque de liberté, les déceptions amoureuses, les élans fulgurants et les aspirations les plus profondes, les prises de conscience et les découvertes marquantes sont autant de boules qui tombent dans les trous que sont les jours de notre vie.

Extrait

Pendule

Ombre fugitive et lancinante
Le Soleil d’or claque les secondes
Orchestre l’horloge bleue qui chante
Conduit doucement les heures rondes
Et poursuit son chemin vagabond
Saluant l’orient et l’occident
Franchissant les vides noirs d’un bond
De l’aube grise au jour décadent
Chronos rythmera toute ma vie
Par le va-et-vient du vieux pendule
Et sa danse jamais assouvie
M’entraînera durant des années
Vers Rien dont je suis l’ardent émule
Moi qui me ris des fois surannées

Avis

Oui, ce sont des poèmes ! Mais la vie est là, simple, complexe, difficile, amusante, violente. On reconnaît la patte de l’auteur, ses jeux de mots, ses jeux de rimes. Il nous emporte dans son monde et le nôtre. (Mifa)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :