01-12-21 Le prix du sel

Ici, c’est le rift. La déchirure qui ouvre ses lèvres aux volcans et à la géothermie. Nomades et caravanes ne cessent pas d’arpenter les coulées de lave de 1978, en affrontant les vents colériques et les chaleurs insupportables. Ils découpent et transportent encore des pains de sel à dos de dromadaire et regardent avec méprisLire la suite « 01-12-21 Le prix du sel »

30-11-21 Infos : zéro

Dix jours sans réseau téléphonique, sans une seule information, sans contacts avec l’extérieur. Nous sommes enfermés dans notre microcosme. Le travail nous tient en haleine du matin au soir. Le docteur Luc reçoit des patients qui souffrent de pathologies parfois impressionnantes. Ici, la brucellose touche beaucoup d’habitants. Tout le monde est maigre et résistant àLire la suite « 30-11-21 Infos : zéro »

13-11-21 Optimisme contrôlé

En regardant un peu autour de nous, nous pouvons nous rendre compte du formidable élan qui nous entraîne vers l’espoir. On rencontre des agriculteurs qui veulent produire une alimentation saine, des enfants qui nettoient la nature, des adolescents qui ouvrent les yeux et proposent d’autres combats, des industriels qui inventent des solutions durables et propres,Lire la suite « 13-11-21 Optimisme contrôlé »

06-11-21 Châtelaillon-plage

Ce qui coule dans ses veines, c’est l’eau de la terre, l’eau des rivières, l’eau des marais. Plus loin, quand l’œil n’a plus rien que le large, la platitude de l’horizon, c’est l’eau de la mer, l’eau boueuse des tempêtes ou l’eau limpide des vents d’Est. La ville est partagée dans ses amours. D’un côté,Lire la suite « 06-11-21 Châtelaillon-plage »

30-10-21 Le droit à l’image

Oh ! Quelle idiotie que ce droit à l’image ! Une photo, en elle-même, valorise ou dévalorise son sujet. Elle le flatte ou bien elle le dénigre… Et si la photo est insultante, le droit français accorde la possibilité à toutes les victimes de se défendre et de contre-attaquer. Qu’est-ce que c’est que ce droitLire la suite « 30-10-21 Le droit à l’image »

23-10-21 Vers un nouvel enseignement

L’école-compétition est morte ! Apprendre un peu d’histoire ou de géographie, un peu de physique ou de chimie, un peu de langue étrangère ou de mathématiques, bien évidemment, c’est nécessaire. Mais à l’époque où toutes les connaissances se trouvent sur Internet dans la seconde, il est inutile de passer des heures à ingurgiter des chapitresLire la suite « 23-10-21 Vers un nouvel enseignement »

16-10-21 Tout est Histoire !

Notre héritage génétique, notre lieu et notre date de naissance, notre éducation et notre culture, notre instruction et nos rencontres nous apportent absolument tous les éléments et tous les caractères de notre être et de notre personnalité. Rien ne se crée en nous, mais tout évolue, car tout s’additionne. Si bien que le moindre deLire la suite « 16-10-21 Tout est Histoire ! »

02-10-21 La mort quotidienne

Notre société s’abreuve aujourd’hui du sang de ses héros télévisuels. Elle suit les passions destructrices ou les raisonnements criminels avec un appétit évident. Chaque jour, chaque heure, il y a des millions de famille qui suivent des abattages d’êtres humains dans des milliers de séries-télé. Des millions d’yeux regardent, avec un plaisir non dissimulé etLire la suite « 02-10-21 La mort quotidienne »

25-09-21 TRÈS, PAS TROP

Je suis très étonné de la vitesse à laquelle la langue française est passée du TRÈS au TROP. En général, pour exprimer une idée de grande quantité ou de maximum, on employait TRÈS : Elle est très grande ! Très intéressante ! Et pour exprimer un excès, presque insupportable, on employait TROP : Elle est TROP grande. Ce TROPLire la suite « 25-09-21 TRÈS, PAS TROP »

11-09-21 : La télé-prozac

Vous avez le moral au ras des pâquerettes ? Au fond des chaussettes ? Vous avez la déprime qui vous soulève le cœur ? Un bon conseil qui va vous requinquer : regardez les journaux télévisés. Vous n’y trouverez aucune mauvaise nouvelle. Tout est sucré, voire légèrement acidulé. Le malheur n’arrive qu’aux autres. Vous vivezLire la suite « 11-09-21 : La télé-prozac »

04-09-21 : Tout un programme !

J’ai appris, en m’occupant de nomades de l’un des déserts les plus arides du monde, qu’il y a dix besoins fondamentaux pour tout être humain, sans lesquels la vie n’est pas possible. Tout responsable politique devrait avoir l’obligation d’apporter des réponses à ces dix besoins. Il doit permettre l’accès à une alimentation saine et suffisante.Lire la suite « 04-09-21 : Tout un programme ! »

21-08-21 :Pourquoi pas nous ?

Chloé Polony et François Fougère Loin de toute oppression ou de toute guerre commerciale, il existe une Europe humaine qui vient en aide à de nombreux pays émergeants. La Nouvelle Aquitaine travaille, comme toutes les autres régions françaises, en faveur de pays dont l’économie rudimentaire pousse des populations entières à migrer, à se révolter ouLire la suite « 21-08-21 :Pourquoi pas nous ? »

Les porte-bagages

Couverture Genre littéraire Roman Le Titre Les portes-bagages sont des moyens de transport très importants parce que exclusifs. Ils contrôlent les cerveaux des clients. Danger ! Dédicace À Pierre et Mado Photo de la couverture Photo prise par Zachar (photographe israélien de Beer Sheva) qui m’a offert les droits d’auteur. Les modèles sont Dasha etLire la suite « Les porte-bagages »

L’enfant-reine

La couverture Genre littéraire théâtre Le titre Il y a des enfants-rois… Ici, c’est une jeune fille qui veut séduire pour s’imposer et dominer. Dédicace à Émile Obadia Photo de couverture Photo de Nicolas d’Albenas, modèle : Blanche Alcy A la fin du XXème siècle, le monde occidental estimait que pratiquement toutes les libertés étaientLire la suite « L’enfant-reine »

Les femmes-abeilles

La couverture Genre littéraire récit romancé Le titre Comme les femmes du monde entier, celles de Dougoum travaillent comme les abeilles : tout le temps, pour leur groupe social et au détriment de leur propre personnalité. Dédicace : à Yacine Photo de couverture Photo prise par l’auteur : Kadiga à son travail de vannerie auLire la suite « Les femmes-abeilles »

Nos rendez-vous

La couverture Genre littéraire Correspondance Le titre Un grand-père s’adresse régulièrement à son petit-fils pour lui présenter sa perception d’une logique du monde. Dédicace à Alexis, mon autre Lucilius Photo de couverture Photo d’Alexis, prise par l’auteur Présentation Pour répondre aux questions de mon petit-fils, je lui envoie des lettres qui lui expliquent ma visionLire la suite « Nos rendez-vous »

Mes procès-verbaux

La couverture Genre littéraire Éphéméride Le titre Chaque jour, nous créons des phrases qui ont le poids de la sagesse ou de la folie. Dédicace À Marie, ma belle-fille Photo de couverture Photo de l’auteur, un nomade descendant de la forêt du Day vers le village d’Ardo Présentation Cet éphéméride présente deux phrases pour chaqueLire la suite « Mes procès-verbaux »

Mes oiseaux-lyres

Couverture Genre littéraire Photos, portraits Le titre Je regarde chacun de ces 200 portraits comme s’il s’agissait d’un magnifique oiseau-lyre : esthétique et émouvant ! Dédicace À Céline Weber Photo de couverture Photo prise par l’auteur, fillette du village d’Ardo (Djibouti) Mes oiseaux-lyres est un recueil de portraits en noir et blanc. Il raconte lesLire la suite « Mes oiseaux-lyres »